Google Glass : l'échec stratégique

Publié par Markoff

Google Glass : l'échec stratégique

Astro Teller, le responsable des projets de chez Google, a eu l'occasion de revenir sur les causes de cet échec lors d'une conférence donnée aux Etats-Unis et il a été on ne peut plus honnête, c'est ce qui est le plus étonnant. Car sa façon de parler des Google Glass a clairement donné la sensation que le géant du web avait trouvé l'objet high-tech le plus dangereux pour la vie privée !! Déjà que Google est sans cesse accusé d'exploiter les données qu'on lui confit...

Pour commencer, Astro Teller a abordé le point qui posait le plus de problème : à savoir la confidentialité bien sur ! Personne n'a envie de se retrouver face à quelqu'un dont le "regard augmenté" permet de capturer son image, son visage et qui, en plus, donne accès en quelques secondes à son profil sur les réseaux sociaux. C'est LE point qui a le plus posé problème dans les enquêtes d'opinion. Passé cet énorme souci, il y a aussi eu une erreur stratégique chez Google. Ce qui était à la base un projet (et un prototype) a été dévoilé en long et en large partout sur le net et dans les médias. On a donc tous pensé que c'était un produit fini alors qu'il y avait encore énormément de développement à faire dessus. Et ça, c'est une énorme cata ! Les Googles Glass ont d'abord suscité la curiosité des Geek pour ensuite éveiller des soupçons et des craintes au final.

Le plus fou, c'est que certains des testeurs de ces lunettes connectées ont été agressés lorsqu'ils se sont juste promenés dans la rue aux Etats-Unis. La réaction a été immédiate et les Google Glass étaient déjà tellement connues qu'elles ont tout de suite semblé dangereuse lorsqu'on les a aperçues.

Ensuite, lorsque les premiers modèles ont été mis en vente, ils ont été présentés à des prix exorbitants (1500 dollars). Bref, ce qui devait révolutionner le futur est devenu un beau fiasco donc. Au final, Google a diffusé sur son réseau social Google+ un billet expliquant que le programme des Google Glass était suspendu pour le moment.
Ceci dit, est-ce que ça va en rester là ? Rien n'est moins sur ! Car l'ancien collaborateur de l'iPod Tony Fadell est maintenant chargé de travailler sur l'avenir des lunettes connectées de la firme de Mountain View.. Mais alors... Heu... C'est fini ou pas pour les Google Glass ?? On comprend plus rien là...

Pour ma part, je suis souvent frustré quand je vis un moment que je voudrais pouvoir revoir par le biais d'une vidéo. Par exemple quand un proche me dit quelque chose de touchant ou de drôle, j'ai souvent la sensation qu'il aurait fallu filmer cet instant pour le revoir encore et encore... Imaginez le nombre de vidéo qu'on peut faire avec un enfant aussi... Avec ces Googles Glass, on aurait surement pu faire ça... C'était, pour moi, le seul argument qui aurait pu me donner envie de les acheter un jour.

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :