Le champignon mangeur de plastique

Publié par Markoff

crédit photo : livin studio

crédit photo : livin studio

Une découverte très intéressante a été faite aux Pays-Bas. 2 biologistes d'Eindhoven ont réussi à trouver un moyen de se débarrasser du plastique qui pullule un peu partout dans le monde et qui dégrade fortement notre écosystème. 

Sur le site internet Consoglobe, on nous apprend que le principe est simple : il s'agit là de transformer le plastique en matière comestible ! Comment cela est-il possible (vu la toxicité du plastique, c'est un vrai défi !!) ? Tout simplement : un champignon nommé "Fungi mutarium" le mange ce plastique. Et le must c'est qu'après, on peut le cuisiner ce champignon !

Alors, attention, oubliez les morilles, girolles et autres truffes : ce champignon est assez farineux et douceâtre (autrement dit, ça fait beurk beurk sous le palais quoi... en même temps, un champigon qui mange du plastique, ça s'annonce pas délicieux dans l'absolu...). Mais avec la pénurie alimentaire mondiale que nous connaissons, l'humain pourrait opter pour ce genre de révolution écologique après tout. Le plus dur sera de trouver une recette avec laquelle il est pas trop désagréable à manger donc.

Quand on sait que 280 millions de tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année dans le monde et qu'il y a 1 personne sur 9 qui souffre de la faim, on peut se dire que ce champignon à un avenir peut-être ? Bon, de toute façon, on a besoin de temps pour ces recherches sur ce champignon incroyable, donc ça ne sera pas pour tout de suite dans nos assiettes. Mais bon, quand on sait qu'en moyenne le plastique met 500 ans à se dégrader, on peut quand même imaginer que ça vaut la peine de travailler activement sur cette recherche !

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

Regardez la vidéo qui montre comment, en une semaine, ce champignon mange le plastique. C'est assez incroyable non ?

crédit vidéo : livin studio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :