Cinéma du futur : voici ce que nous réservent les salles

Publié par Markoff

crédit photo : awn

crédit photo : awn

Depuis un moment, on a droit aux salles de cinéma en numérique avec une image parfaite et un son dolby-surround extra effects de la folie quoi... Ok... Bon... En plus de ça, on parle quasiment plus de la 3D qui est souvent critiqué à cause du port des lunettes et des maux de têtes qu'elle occasionne... Alors la question est : qu'est ce qui va bientôt révolutionner les salles de cinéma ? A quand les nouveautés pour nous donner envie de quitter nos canapés le soir et le week-end ? Voici 3 idées et, le plus étonnant c'est que la moins chère des 3 a déjà pris une belle longueur d'avance !

crédit photo : ubi-bene

crédit photo : ubi-bene

1/ La première innovation vient de nos voisins anglais : ils appellent ça le "Nomad Cinema". Le concept propose du cinéma sur grand écran mais dans des lieux originaux et insolites. On peut citer les parcs (assez basique comme idée finalement car l'été en France, on le fait aussi comme par exemple à Paris près de la Vilette). Ca commence à devenir rigolo quand l'agence événementielle ubi-bene propose des projections en forêt (voir photo ci-dessus). On a trop envie d'y être non ? Enfin, les américains restent les plus dingues, avec des séances dans des cimetières (photo ci-dessous) ! Imaginez l'ambiance quand la nuit commence à tomber ;-) 

crédit photo : french district

crédit photo : french district

Evidemment, on y projette pas "Pretty Woman" mais plutôt des films genre "Saw", je vous laisse imaginer l'ambiance et les décors que ça peut occasionner... Enfin, pour le style relax et premium, il y a aussi des projections cinés organisées dans des grandes salles avec des jacuzzis.

crédit photo : seoulistic

crédit photo : seoulistic

2/ La seconde innovation vient encore des anglais mais les français peuvent déjà en profiter aussi : voici arriver les nouveaux sièges des salles de cinéma ! On commence par les plus simples : les "love seats" nous dit le site du journal le Figaro. On peut s'asseoir en amoureux et vivre une séance ciné avec des câlins sur une banquette qui ne nous séparent pas. Notez qu'il y a des cinémas en France qui propose ça. Pour les trouver, il suffit juste de taper "love seats Paris" sur Google et vous aurez toutes les adresses.

crédit photo : themetapicture

crédit photo : themetapicture

Et si on s'installait au cinéma comme si on était dans notre salon ? En Suède et à Washington, on peut profiter d'un grand espace pour quitter ses chaussures et s'installer confortablement le temps d'une projection ciné. Pour ce service grand luxe, bien sur, les places sont plus chères. Après, ça donne envie comme ça, mais qu'en est-il des tâches et autres odeurs de pied dans la salle ? Ba oui, si tout le monde se retrouve en chaussettes... Heu... Et si je renverse mon soda ? Ca va bien coller le cucul pour les spectateurs suivant non ?

crédit photo : seoulistic

crédit photo : seoulistic

Enfin, voici arriver les fauteuils à immersion ! Europacorp (la boîte de Luc Besson) travaille sur des sièges en cuir inclinables avec accoudoirs et repose-pieds. On appellera ça la 4D. L'idée c'est d'ajouter une dimension sensorielle à la projection avec des effets de vent, des odeurs et des vibrations afin de vivre une fiction qui devient sensation on pourrait dire. Si vous êtes déjà allé à Disneyland Paris, c'est exactement le même concept que l'attraction "Chérie j'ai rétréci le public" mais avec des films travaillés exprès pour cette expérience. Ils ont l'air content de se prendre un jet d'eau dans la tronche sur la photo non ??

crédit photo : le figaro

crédit photo : le figaro

3/ Pour finir, la dernière innovation est celle qui fait déjà recette (et pas qu'un peu) ! Et pour 3 fois rien niveau coût ! Voici arriver le cinéma commenté. Le concept c'est de proposer aux spectateurs des salles de cinéma de pouvoir utiliser leur smartphone pour commenter le film donc. Et les commentaires apparaissent directement sur l'écran de la salle en même temps que la projection. On se demande comment les dérives ne finissent pas pas ruiner le film hein ? Et bien tout simplement parce que ces séances sont proposées sur des navets ! Plus le film est mauvais, plus c'est drôle de participer à ce genre de séance nous dit-on à Pékin et dans quelques salles du Texas également ! La photo ci-dessus montre ce que ça donne dans une salle pékinoise.

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :