Un "Google shop" ouvre à Londres : quelle stratégie se met en place ?

Publié par Markoff

Un "Google shop" ouvre à Londres : quelle stratégie se met en place ?

LE géant du web continue de se développer et cette fois, il a pignon sur rue avec un magasin qui est ouvert depuis le 10 mars dernier dans la capitale anglaise. Pour bien expliquer ce Google shop, il faut préciser qu'il s'agit d'un magasin qui est lui-même à l'intérieur d'une boutique qui vend des ordinateurs et des objets connectés.

La première ambition de Google, avec cette boutique, c'est de vendre des produits comme des smartphones et des tablettes Android. On trouve également des ordinateurs Chromebook et Chromecast qui sont dispo à l'achat.

Un "Google shop" ouvre à Londres : quelle stratégie se met en place ?

Mais le plus étonnant vient de ce qu'on peut lire sur le net de la part des médias anglais qui parlent de ce premier Google shop : les londoniens pourront aussi profiter de démonstrations pour utiliser au mieux les produits Google. On apprend que des cours seront aussi dispensés pour exploiter tout le potentiel des applis de la marque !

Par exemple, il y aura des tutoriels consacrés à la sécurité sur internet et Google veut aussi prendre du terrain sur l'éducatif puisque des cours de codage seront proposés aux plus jeunes. Enfin, les profs seront également invités car Google développe des instruments dédiés à l'éducation. On peut donc penser que Google va faire entrer les habitants de Londres dans sa boutique en leur proposant des achats physiques pour essayer, au final, de leur vendre des services qu'ils n'auraient pas consommé de prime abord et c'est là LA stratégie de fond. C'est la même chose quand vous allez chez Darty par exemple : on vous accueille en vous vendant un frigo, mais ce qui rapporte le plus c'est de vous vendre une extension de garantie qui ne demande aucun stock... Vous êtes venu pour un achat et finalement vous repartez en ayant souscrit à un service en plus de votre achat...

Bref, le géant de Mountain View est prêt à prendre possession de nombreux terrains pour être encore plus installé et présent partout ou c'est possible ! Rappelons qu'il y a déjà 192 produits et services qui sont proposés par ce monstre de l'internet. Son chiffre d'affaire pèse 53 milliards d'euros en 2014. "On a la hantise de rater le virage du futur et de passer en second plan" justifie-t-on à la direction de l'entreprise. Les fondateurs Serguey Brin et Larry Page développent leur business en se posant toujours la même question lorsqu'ils travaillent sur une nouvelle idée : "Est-ce que ça améliore mon quotidien ? M'en servirai-je au moins une fois par jour ?". On peut donc dire que rien n'est laissé au hasard et que Google veut absolument être l'entreprise qui propose des services sans cesse pour rester en première ligne.

Pour en revenir au Google shop, on ne sait pas encore si d'autres magasins vont ouvrir ici ou là. Ce qui est sur, c'est qu'il y a un volonté des maitres du web à investir pour être vu et pour arriver sur les marchés de la vente physique. Pour rappel, Google a déjà inauguré des zones "Androidland" dans certaines boutiques en Australie. On a également déjà vu des "Chromezone" à Londres. Donc, on peut dire que Google passe à l'étape supérieure et fait un test grandeur nature avec ce Google shop. Les économistes du monde entier expliquent qu'il s'agit de ne plus compter uniquement sur la publicité pour gagner de l'argent chez Google. Car actuellement, l'offre publicitaire de son moteur de recherche représente la majorité de son chiffre d'affaire. Et à la longue, ça pourrait devenir une faiblesse ! Ca fait des années qu'on nous dit que Google va tout dominer dans le monde, mais ça n'a pas encore eu lieu... Et les marchés publicitaires s'effondrent un peu plus chaque jour...

Ci-dessous, vous pourrez visionner une vidéo de l'ouverture ce Google Shop qui est proposée par le journal anglais le Dailymail

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :