Madeon : sa musique fait le tour du monde et ça y est, le jeune nantais sort son album !

Publié par Markoff

Madeon : sa musique fait le tour du monde et ça y est, le jeune nantais sort son album !

Et voici arriver l'album de celui qui était trop jeune pour rentrer en boîte de nuit alors qu'il était entrain de créer les sons qui allaient faire danser des centaines de millions de gens sur tous les dancefloors de la planète. Bon, perso, je vais plus en boîte, mais à la maison au casque, ça a été agréable de le découvrir ce premier album de Madeon alias Hugo Leclercq !

Si vous ne connaissez pas encore celui qu'on qualifie de petit prince de la French Touch, il faut quand même vous raconter son parcours : grosse galère à l'école tout d'abord. En cours, il est dans ses pensées, les notes s'accumulent près de la zone très dangereuse des zéros pointés. Un soir, sa tante aura l'idée de le sortir pour lui faire voir autre chose et le changer de son train train quotidien dans lequel il ne s’épanouit pas. La sortie sera l'occasion de faire exploser l'artiste qui sommeillait en lui car il va assister à un live des Daft Punk. Le déclic est fait. Il ne pense qu'à son ordinateur et tout ce qu'il peut faire avec. Du coup, il sèche les cours, il ne rend quasiment jamais un seul devoir mais il s'entraîne sans cesse à créer des samples, à découper des sons et à composer des titres sur mesure mais c'est pas encore au niveau...

En 2010, le lycée dans lequel il étudie va passer à la vitesse supérieure à cause de sa scolarité médiocre : il va être renvoyé. Hugo se dit qu'il est temps de passer une étape et de montrer de quoi il est capable. Le p'tit gars ne va pas s'amuser à aller frapper à la porte des discothèques pour mixer de la variété et parler avec une boîte à écho ridicule, nooooon, il va se filmer entrain de mélanger 39 titres qu'il va compacter en 3 minutes par le biais d'un sampleur équipé de boutons de toutes les couleurs. Allé, bim : 28 millions de vues sur Youtube et c'est parti pour faire parler de lui à travers toute la planète internet !

La suite, vous la connaissez peut-être un peu mieux : il va rencontrer les équipes de Warner et de Columbia chez qui il signera des contrats sous le pseudo donc de Madeon (sur ce pseudo, vous aurez surement remarqué que si on change toutes les lettres de place ça donne le mot nomade). L'idée désormais c'est de faire sa propre musique et de s'enfermer des semaines dans un studio pour créer des morceaux. Les Trans Musicales de Rennes vont l'accueillir pour l'édition de 2012. Il va enchaîner les festivals sans passer par la case télévision ou autre médias. Un jour il aura l'occasion de jouer à Chicago dans un festival nommé "Lollapalooza". Un festoche qui a déjà accueilli Rage against the machine, les Red hot, Prodigy et Metallica entre autre. C'est lors de sa participation à ce festival des Etats-Unis qu'il va être contacté par un manager américain qui lui annoncera que Lady Gaga voudrait l'inviter sur les premières parties de sa tournée. Le plus drôle c'est la réaction de son entourage qui le prend un peu pour un mytho quand il va raconter qu'il est invité par une star mondiale pour faire le tour du globe...

Après les plus grands stades mondiaux, place aux collaborations avec Muse, Ellie Goulding, Coldplay et Two Door Cinema Club. Cette année, Madeon à 20 ans et à cet âge emblématique, il sort son premier album qui est porté par le single "You’re on" que voici ci-dessous. Ce titre n'est pas du tout (selon moi) le meilleur son de ce premier album, mais je comprend qu'il passe en radio...

Parlons maintenant un peu plus en détail de cet album donc. Il s'appelle "Adventure" et je vais pas vous la faire genre "c'est démentiel, quel génie, mais c'est la folie cette musique" non ! Il est vrai que c'est agréable de voir des titres comme ça arriver sur le marché. Ca change un peu. Oui, un peu en fait car globalement ça reste souvent de la pop-électro qu'on entend déjà depuis un moment. Mais c'est très très bien fait par contre, les idées sont là c'est certain.

Ce qui m'a le plus amusé, ce qui m'a le plus fait taper du pied dans mon salon ce sont les quelques titres où on part un peu plus en vrille. Car il y a des titres bien accrochés avec des basses qui se mêlent à des sonorités bien taillés à la hache. Quand je dis ça, je pense aux titres "Technicolor", "Icarus" et surtout "Imperium" que vous propose d'ailleurs d'écouter : 

Après, je dois dire que je me suis surpris quelques fois à fermer les yeux en me laissant emmener sur les titres "Only way out" et "Home" qui proposent tous les 2 des passages qui donnent envie de se retrouver dans les bras de la personne qu'on aime. Enfin, je pense que si on m'avait dit que j'écoutais les derniers tubes de David Guetta, j'aurai pas vu la différence sur le titre "The city" par exemple. Et c'est là ou je trouve qu'on est un peu trop dans des sonorités qui sont dans la tendance du moment. Et c'est ce qui me fait décrocher à la longue car j'aime quand c'est un peu plus sale, énervé et dégoulinant.

Mais je n'ai aucun doute qu'en live, cet album va donner des très bonnes sensations. Avec du gros matos et des soundsytems je suis persuadé que ça va envoyer du steak. Pour finir, je dirais quand même un "chapeau l'artiste" car cet album m'a donné des sensations qui ont réussi à dépasser la déception que j'ai eu sur le dernier Daft Punk. Ba oui, je vais pas me faire des amis sur ce coup là, mais le dernier Daft punk a été une immense déception pour moi. Et ce premier album de Madeon a réussi à me donner quelques rictus que j'aurai pensé ressentir en écoutant ce Random Acces Memories. Alors, rien que pour ça, merci m'sieur le nantais !

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :