Obsolescence programmée : l'homme qui va changer la donne ?

Publié par Markoff

Obsolescence programmée : l'homme qui va changer la donne ?

Vous vous souvenez de l'époque ou on pouvait garder des machines pendant des décennies ? Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître hein je crois... Et bien voici enfin une nouvelle qui pourrait inverser la tendance idiote du type : "c'est pas réparable ma bonne dame, vous feriez mieux d'en acheter une autre, ça vous reviendrait moins cher vous savez....".

L'idée vient d'un français en plus et il ne va pas se faire des copains le gars ! Je rappelle que bon nombre de réparateur reçoivent des menaces (plus ou moins anonymes) lorsqu'ils proposent de changer des pièces pour 3 francs six sous comme on disait au 20ème siècle. Ba oui, si on répare, on ne fait pas fonctionner le commerce et on le sait bien : pour relancer l'économie, il faut faire chauffer sa carte bleue nom de dieu !!

Voici donc Julien Phedyaeff, un jeune homme de 26 ans seulement qui est diplômé de l'école nationale de création industrielle (voir photo de sa bouille ci-dessus). L'année dernière, il avait présenté son idée de machine à laver qu'il qualifie d'increvable et qu'il a nommé "un lave-linge pour la vie" (carrément). Jusqu'ici, on nous vante les qualités des machines et jamais leur durée dans le temps, aaaaaaah enfin !

Pour Julien P, il est temps de tourner la page de l'obsolescence programmée qui ne cesse de détruire les ressources de la planète et le pouvoir d'achat. A partir de là, il va créer sa machine à laver le linge avec des matières issues du développement durable en plus. Et LE must du must, il compte livrer une notice explicative pour montrer aux clients comment on monte et on démonte cette machine en cas de besoin (comme pour changer des pièces en cas de panne bien sur). Regardez cet exemple :

Obsolescence programmée : l'homme qui va changer la donne ?

Si jamais vous ne voulez pas mettre les mains dans les entrailles de cet engin, ou si vous êtes aussi doué que le grand blond avec une chaussure noire, Julien pense qu'il faudra créer des emplois et ainsi proposer des techniciens qui pourront intervenir et faire les réparations pour vous nous dit le journal Libération. Du côté des journalistes de l'Express, on pense que cette idée pourrait ne pas plaire à tout le monde figurez-vous ! On pose donc cette question : "les Français seront-ils prêts à mettre les mains dans le cambouis pour faire des économies ?". Encore une question de journaliste parisien qui roule en 4x4 ça !!! Heeeeu, ils sont au courant à l'Express que certaines familles vivent des choses cauchemardesques avec leur budget ? Et que quand une machine tombe en panne, c'est la grosse memerde pour en acheter une autre ?? Bien sûr que certains mettront les mains dans leur machine pour la réparer... Il faut juste que les explications soient simple et qu'on ne construise pas des machines qui sont impossible à réparer car c'est le cas ! Bref...

La commercialisation de cette machine à laver "increvable" n'est pas encore programmée. Pour le moment, Julien a reçu de nombreux prix mais il attend maintenant de savoir si les industriels vont le suivre en mettant la main au porte-monnaie... Et rien n'est moins sûr ! A suivre donc ! Mais si ça se fait, Julien a déclaré à Libération qu'il était prêt à développer le même genre de concept pour des réfrigérateurs et des smartphones. Alors, dans un premier temps, est-ce que ce genre de photo sera plus rare dans quelques années ? (voir photo ci-dessous). 

>> voir tous les sujets du blog - info <<

<< s'abonner pour ne pas rater les prochains articles >>

crédit photo : yann arthus bertrand

crédit photo : yann arthus bertrand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :